Super Papa - eau de parfum 30ml

7,95 €
Description

Sophistiquée mais facile à porter, la nouvelle fragrance SUPER PAPA possède une identité qui lui est propre. L’homme qui la porte ne passe pas inaperçu.

La fragrance débute par un accord frais et épicé mêlant la baie de genièvre au romarin. S’ouvre progressivement le coeur intense composé de notes d’iris, de vanille et de bois de cèdre, apportant une identité unique au parfum. Enfin, le sillage créé permet à l’ambre et à la fève tonka d’exprimer leurs facettes rondes et suaves, pour une empreinte pleine de charisme.

La fragrance, grâce à ses notes rassurantes, pourra évoquer à ceux qui la portent, des souvenirs marquants de leur vie avec leur «Super papa» !

Pyramide olfactive
TETE : Bois de genièvre, Romarin.
COEUR : Iris, Vanille, Cèdre.
FOND : Ambre, Tonka.

Créée et fabriquée en France
90% d’ingrédients d’origine naturelle 

Ils ont aussi acheté

  1. Duo Super papa - Médium
    Duo Super papa - Médium

    À partir de 29,95 €

  2. Duo Super papa - Large
    Duo Super papa - Large

    À partir de 29,95 €

  3. Duo Super papa - Small
    Duo Super papa - Small

    À partir de 29,95 €

Chargement...
Description

Sophistiquée mais facile à porter, la nouvelle fragrance SUPER PAPA possède une identité qui lui est propre. L’homme qui la porte ne passe pas inaperçu.

La fragrance débute par un accord frais et épicé mêlant la baie de genièvre au romarin. S’ouvre progressivement le coeur intense composé de notes d’iris, de vanille et de bois de cèdre, apportant une identité unique au parfum. Enfin, le sillage créé permet à l’ambre et à la fève tonka d’exprimer leurs facettes rondes et suaves, pour une empreinte pleine de charisme.

La fragrance, grâce à ses notes rassurantes, pourra évoquer à ceux qui la portent, des souvenirs marquants de leur vie avec leur «Super papa» !

Pyramide olfactive
TETE : Bois de genièvre, Romarin.
COEUR : Iris, Vanille, Cèdre.
FOND : Ambre, Tonka.

Créée et fabriquée en France
90% d’ingrédients d’origine naturelle 

Rédigez votre propre commentaire